Accéder au contenu principal

modem-routeur en ligne Philips

Suite de l'actuité high tech de ce routeur Philips

Installation, configuration & options :
Rien de bien compliqué à ce niveau, on le branche comme tout bon routeur Wi-Fi à sa carte réseau Ethernet, on se connecte sur l’interface du routeur via son navigateur et on arrive sur la première page. Première constatation, pas de login/mot de passe pour rentrer dans l’Admin après la première configuration du routeur. Un mauvais point qui devrait être modifié pour les versions suivantes. Car si certes un login mot de passe de type admin/admin n’est pas plus sécurisant. L’absence de celui-ci n’incitera même pas l’utilisateur peu attentif à en mettre un.


L’interface, sobre est claire et la prise en main n’est pas trop difficile. La page d’accueil n’est pas très conviviale pour sa part. Si elle a le mérite d’afficher les options tel que l’état de connexion vis-à-vis de la connexion Internet en ligne , les informations locales du routeur (IP, Firewall, DHCP…) et les informations des clients connecté au modem, les tableaux des VPC n’étaient sans doute pas du tout nécessaire et pourraient semer la confusion pour l’utilisateur moyen.
Autre défaut, aucune spécificité concernant le modèle dans l’interface. Bien sûr Philips ne présente pas une panoplie de routeur Wi-Fi mais un peu plus d’info ne serait-ce que le modèle n’est pas un luxe.
Par contre un bouton « Home » qui vous ramène à la page d’accueil de votre admin est constamment présent et visible, un plus intéressant.



Partie ADSL :
Côté connexions, les pages de configuration à l’accès Internet sont claires et précises. Une option « Quick start » vous guide en toute simplicité.
Si au niveau des paramètres de l’ADSL l’option automatique suffit simplement, on peut voir qu’en plus de mode type G-Lite ou GDMT, on trouve l’ADSL2 & l’ADSL2+.
Dans la rubrique « Status » on trouve toutes les informations en rapport avec la ligne tel que le statut, la vitesse de la ligne en download et upload et des informations techniques tel que le noise margin ou l’atténuation.



La possibilité de synchroniser l’heure de votre modem avec un service en ligne d’horloge atomique nous a beaucoup séduite même si ce n’est pas une option primordiale. Pour la section « Prise à distance », il faut impérativement spécifier une adresse IP pour atteindre la configuration du routeur. Une option qui peut s’avérer plutôt gênante si vous ne vous connecter pas d’une adresse IP Fixe.
Sinon on trouve d’autres options tel que le clonage de MAC ADDRESS, Home Networking qui permettra de configurer le range IP de son choix.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Test : Terratec Noxon2, les radios Web - fin

Fin du test "les radios Web dans votre salon via le Wi-Fi". D'autres annonces au colloque IA

L’antenne WLAN est longue de 7,5 cm et se visse à l’arrière de l’appareil. Une antenne de puissance plus importante peut donc être placée (puisque dévissable).

En ce qui concerne le câblage, vous disposerez d’un câble qui part vers l’alimentation électrique.Vous aurez également la possibilité de brancher votre Noxon 2 à votre routeur via un câble RJ-45, ce qui peut s’avérer utile.

Au niveau du son, vous bénéficiez de trois possibilités ; on ne s’en plaindra pas. A l’arrière de l’appareil, on trouve une sortie numérique S/P-DIF (TOS Link) et une sortie analogique (Cinch). Sur le côté, vous voyez la troisième sortie de type écouteurs (jack 3,5mm).
Sur le côté, vous avez également une entrée USB 2.0 permettant de connecter un disque dur ou une clef USB afin de lire directement vos fichiers audio.

Côté son justement, le Noxon 2 est capable de lire une multitude de formats différents …

en ligne : Streamium MC-250i

Nous vous en avions déjà parlé voici quelques mois, il débarque enfin chez nous, le PHILIPS Streamium MC-250i, le combo CD, radio, K7 et streaming audio en ... Wireless 802.11b, excusez du peu !
Présentation :
Ce combo vous permet, outre les fonctions classiques liées à ce type d'appareil, d'écouter des flux audio en provenance direct du net ... D'accord, ce n'est pas bien neuf, mais ce qui l'est plus c'est que le tout opère en WiFi !
Il suffit dès lors d'installer votre Streamium dans la zone de couverture de votre router Wireless , de laisser le Streamium détecter votre router, de configurer votre profil, de vous enregistrer sur My Philips, d'y configurer vos radios en ligne préférées, ... Et le tour est joué !
Quelques minutes plus tard, vous voilà assis calmement dans le divan de votre loft, dégustant un doux breuvage et entouré de votre lounge music préférée en direct du net.

Installation :
Bon, çà c'est la pub, la réalité est moins …