Accéder au contenu principal

Articles

Bien choisir son smartphone…

Les téléphones portables et les PDA (Personnal Digital Assistant) ont vu le jour à la fin des années 90. Ils n’ont cependant pas connu le même succès… Si tout le monde a immédiatement compris l’intérêt des téléphones portables, la vocation des premiers PDA n’a jamais sauté aux yeux du grand public. Au fil des années, les téléphones portables ont élargi leurs capacités pour devenir de vrais assistants numériques… 
Les mobiles sont même rapidement devenus des baladeurs et appareils photos numériques d’appoint. De leur côté, les PDA se sont dotés de moyens de communication sans fil tels que Wifi et Bluetooth. Grâce aux récepteurs GPS, les PDA ont contribué à la démocratisation des systèmes de navigation… avant de muer en PND (Personnal Navigation Device). Aujourd’hui, toutes ces technologies (ou presque) se retrouvent intégrées dans un seul appareil : lesmartphone
Les smartphones… Les smartphones suivent leur petit bonhomme de chemin depuis déjà quelques années. Mais en juin 2007, Appl…
Articles récents

Education : l'ordinateur à l'école ou pas ?

S'agissant du plan informatique pour tous, les MO5 puis TO7 de chez Thomson, étaient des ordinateurs à vocation pédagogique (exclusivement).  Un professeur, par établissement ou groupement d'établissements, avait été détaché pendant 1 an durant lequel il a été formé. Il devait par la suite conseiller ses collègues. Vous avez raison, en disant que le matériel n'a souvent pas été déballé. Quand il l'a été, les profs ont refusé d'être "les assistants des machines". Vous oubliez également les trains "forum" mis en place sur les nouvelles technologies. Passons. Quand les modules ont été introduits en classe de seconde, il fallait constituer des groupes. Pour détecter les faiblesses communes, des tests ont été passés par les élèves. Il fallait ensuite entrer les données dans un ordinateur. A l'exception des profs de maths, de sciences-physiques et parfois de sciences nat (SVT), les enseignants n'ont pas voulu faire ce travail car ils ne savaien…

recettes pour bidouiller son baladeur musical Apple et le rendre (presque) unique au monde - 2

Dix recettes pour bidouiller son baladeur musical Apple et le rendre (presque) unique au monde.



Miam !

Chouette, on peut télécharger des recettes sur son iPod ! Le géant alimentaire Kraft Foods en propose une centaine sur son site, de la pizza végétarienne au « dessert patriotique » (sic). C'est facile à installer (il suffit de faire glisser le répertoire Kraft dans le dossier « Notes » de l'iPod) mais nous ne vous garantissons pas la qualité gustative.

Nécessite : un iPod récent, un estomac solide.

Difficulté : 1/5



Technicolor

Comment décorer son iPod ? Version simple : coller un autocollant, si possible en évitant l'écran. Version hasardeuse : le peindre. Là, on n'a pas tellement de conseils à vous donner. Ou plutôt, si, un seul : s'adresser à un professionnel, comme l'américain Corlorware, qui vous renverra votre iPod dans la couleur de votre choix. Seul hic : compter 265 $ pour un Ipod mini, 365 $ pour un iPod photo…

Nécessite : un iPod, de l'argent à je…

iPod tuning

Dix recettes pour bidouiller son baladeur musical Apple et le rendre (presque) unique au monde. On est d'accord : l'iPod mérite sa place dans le peloton de tête des joujoux les plus cools du nouveau millénaire. Seulement voilà : maintenant que même votre petite cousine en possède un, pas facile de se distinguer de la masse des paires d'oreilles dotées d'écouteurs blancs. Heureusement, les technophiles du monde entier — dont l'un des sports favoris est de hacker, détourner, bricoler, bref, de trouver de nouveaux usages au baladeur d'Apple — œuvrent pour vous dans l'undergroud numérique. Petit tour d'horizon de bidouilles pratiques, ludiques ou complètement inutiles pour personnaliser son iPod.


Métro, c'est trop

Seul risque majeur lorsque l'on écoute une violoniste de mariages dans le métro : oublier de changer de station… Peut-être parce que cela lui arrivait souvent, un internaute astucieux propose, au format iPod photo, les cartes des réseaux su…

Cloud computing et écologie

Et la planète dans tout ça ? Dernier problème d’importance à soulever, les répercussions sur notre environnement ! L’association Greenpeace tire la sonnette d’alarme en pointant du doigt le concept, particulièrement gourmand en énergie. Les défenseurs de la planète en profitent pour vanter les mérites de Google et Yahoo (engagés dans les énergies renouvelables) dans le domaine, tout en accusant Apple et Facebook, visiblement peu enclins à réfléchir à de procédés plus écologiques en matière de consommation énergétique. Tout dépendra donc de la bonne volonté de chacun en la matière… Cependant, l’on peut légitimement se demander si la surconsommation engendrée d’un côté ne permettra pas de réduire la consommation des ménages et entreprises en soulageant les disques durs de manière significative. Il faudra bien sûr mesurer ces deux facteurs afin de définir quelle solution restera la plus adaptée à la situation, toujours dans l’optique de réduire notre consommation énergétique et notammen…

Fin du robot-chien de Sony : AIBO

Alors, je reviens de vacances (la neige était bonne, merci), et qu'est-ce que j'apprends ? Que  le directeur de la rédaction de Télérama est parti, et qu'AIBO, le chien-robot de Sony, c'estfini. Après enquête, il n'y aurait aucun rapport (et d'ailleurs, vu le thème de ce blog, je vais me concentrer sur la seconde nouvelle).

Donc, pour des raisons économiques, Sony a décidé d'arrêter la
production de son chien électronique. A partir de mars, la société
japonaise se contentera d'écouler ses stocks. La dernière version d'AIBO était pourtant amusante, et bien dans l'air du temps, puisqu'il était capable de... bloguer (oui, oui, comme un journaliste de Télérama, nous sommes finalement peu de chose). Auparavant, ses fonctions tendaient à le rapprocher de ses congénères en chair et en os. Quand on le caressait, il frétillait ; il pouvait jouer avec une balle ou un jouet en plastique ; il s'asseyait quand on lui en intimait l'ordre. Avec cette…

Des DivX sur votre PSP

Attiré par les chants magiques de la sirène Sony, vous venez d’acheter une PSP (Playstation portable). Plus que la « fonction » console de jeux, ce qui vous a attiré en elle, c’est la possibilité d’y stocker et d’y lire vos photos, de la musique, et surtout de la vidéo. Oui, mais comment transformer votre console en Home cinéma de poche sans vous ruiner (les films au format UMD — sorte de mini-DVD — coûtent chers), tout en passant pour un petit technophile éclairé ? Mode d’emploi. Curieusement, la PSP ne lit pas les vidéos en DivX, format le plus répandu sur le web. La division cinéma de Sony avait-elle peur que la console ne devienne l’outil préféré des « pirates » ? Qu’à cela ne tienne : il est possible de convertir un film DivX en MP4, le format vidéo lu par la PSP. Téléchargez un logiciel qui se charge de la manoeuvre. Il en existe plusieurs, dont les gratuits PSPvideo9 (http://www.pspvideo9.com/) et Rapiz
Une seule règle : tâtonner pour aboutir à un encodage satisfaisant. En effe…