Accéder au contenu principal

Le peer to peer, II

Le peer to peer permet avant tout une mutualisation entre différents utilisateurs. Les utilisations les plus courantes de ce modèle sont :
· Le partage d'informations :
Le peer to peer optimise le partage de données (texte, audio, vidéo…). En effet, utiliser cette infrastructure revient à relier directement un poste à un autre à travers le réseau sans passer par un serveur central. C'est ainsi que l'utilisateur va directement rechercher le fichier de données sur le poste d'un autre utilisateur.
· Le partage de ressources :
Le peer to peer permet de mutualiser les ressources informatiques de milliers de machines afin de les utiliser pour une tâche nécessitant une grande puissance (calcul…). Il peut également être appliqué comme une solution à un besoin d'espace de stockage important.
· Le travail collaboratif :
La création d'espaces partagés apporte à un groupe d'utilisateurs de nombreuses possibilités de collaborer dans l'espace et dans le temps.
Le peer to peer se rapproche fortement de la notion de Knowledge Management dans ses capacités à optimiser l'échange d'informations et de savoirs au sein des organisations. L'apprentissage commence lorsque ce modèle permet de créer des communautés d'échange de pratiques, de gérer les processus de travail collaboratif et de disposer rapidement du contenu correspondant à ces savoirs. 

Néanmoins, le modèle peer to peer se construit également sur des règles et des comportements exigeants. Il pose dans ce cadre de nombreuses questions. Celle de la motivation des personnes participant à ce réseau tout d'abord. Créer une communauté de savoirs oblige à maintenir le contenu actualisé, disponible et opérationnel : les participants doivent donc consacrer une part de leur énergie à trouver, classer et clarifier les informations. Les problèmes de validation du contenu, de garantie de mise à jour et d'exactitude sont mis à jour. La difficulté n'est pas toujours de trouver l'information mais correspond plutôt à un souci de pertinence et de qualité.

Par ailleurs, les questions de sécurité et de confidentialité peuvent se poser. Dans un modèle de peer to peer, les besoins d'authentification, de respect de l'anonymat sont particulièrement importants.
L'infrastructure peer to peer doit encore valider son modèle. De fortes évolutions seront à mener pour qu'elle s'impose comme la source de véritables applications répondant aux besoins des organisations.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

S'équiper en smartphone

Que faut-il pour concevoir le smartphone parfait ? D’un point de vue technique, il suffit d’embarquer un appareil photo numérique, un accéléromètre, un récepteur GPS, un tuner FM et des moyens de communications étendus : 3G, Wifi et Bluetooth. Mais le meilleur de la technologie n’est rien si le système d’exploitation n’est pas à la hauteur et que des applications font défaut… Système d’exploitation, la clé de voûte ! Le système d’exploitation du téléphone joue un rôle très important dans l’agrément d’utilisation : Il doit être réactif, ergonomique et intuitif… Les smartphones héritent de certains avantages et inconvénients liés à leur système d’exploitation : multitâches, applications intégrées mais aussi téléchargeables, capacités multimédia, interface, etc. Les systèmes d’exploitation sont loin d’être égaux ! Apple iPhone OS : Le système d’Apple est exclusivement réservé à l’iPhone. Il a été conçu pour une utilisation simple et efficace sans stylet. Plus de 25 000 appli

iPod tuning

Dix recettes pour bidouiller son baladeur musical Apple et le rendre (presque) unique au monde. On est d'accord : l'iPod mérite sa place dans le peloton de tête des joujoux les plus cools du nouveau millénaire. Seulement voilà : maintenant que même votre petite cousine en possède un, pas facile de se distinguer de la masse des paires d'oreilles dotées d'écouteurs blancs. Heureusement, les technophiles du monde entier — dont l'un des sports favoris est de hacker, détourner, bricoler, bref, de trouver de nouveaux usages au baladeur d'Apple — œuvrent pour vous dans l'undergroud numérique. Petit tour d'horizon de bidouilles pratiques, ludiques ou complètement inutiles pour personnaliser son iPod. Métro, c'est trop Seul risque majeur lorsque l'on écoute une violoniste de mariages dans le métro : oublier de changer de station… Peut-être parce que cela lui arrivait souvent, un internaute astucieux propose, au format iPod photo, les cartes des

Bien choisir son smartphone…

Les téléphones portables et les PDA (Personnal Digital Assistant) ont vu le jour à la fin des années 90. Ils n’ont cependant pas connu le même succès… Si tout le monde a immédiatement compris l’intérêt des téléphones portables , la vocation des premiers PDA n’a jamais sauté aux yeux du grand public. Au fil des années, les téléphones portables ont élargi leurs capacités pour devenir de vrais assistants numériques…  Les mobiles sont même rapidement devenus des baladeurs et appareils photos numériques d’appoint. De leur côté, les PDA se sont dotés de moyens de communication sans fil tels que Wifi et Bluetooth. Grâce aux récepteurs GPS, les PDA ont contribué à la démocratisation des systèmes de navigation… avant de muer en PND (Personnal Navigation Device). Aujourd’hui, toutes ces technologies (ou presque) se retrouvent intégrées dans un seul appareil : lesmartphone !  Les smartphones…   Les smartphones suivent leur petit bonhomme de chemin depuis déjà quelques années. Mai